Culture et territoires en Île-de-France

Imprimer

02 Mar 2009

À la recherche des analyseurs du territoire francilien

Cette nouvelle lettre d’information du programme de recherche culture-et-territoires en Île-de-France est particulièrement dense et nous permet d’annoncer la mise en ligne désormais des trois rapports de recherche consécutifs du premier appel de 2006 et de trois des quatre rapports attendus dans le cadre de l’appel à recherches de 2007. La dernière recherche sera en ligne dans les mois à venir.

Ensuite, cinq nouvelles recherches ont été retenues par le comité de pilotage du programme sur la base du troisième appel.

Un programme de valorisation des recherches du programme est en cours de préparation pour fin 2009 et 2010, que nous évoquerons dans la prochaine lettre.

L’entretien est consacré à la recherche conduite par Loïc LAFARGUE de GRANGENEUVE, Roberta SHAPIRO et Isabelle KAUFFMANN intitulée « cultures urbaines, territoire et action publique ». Ce projet de recherche vise à explorer les liens entre cultures et territoires en Île-de-France à partir d’un « outil » privilégié : les cultures urbaines, et notamment la culture hip-hop (danse hip-hop, rap et graffiti). Pour cet équipe de chercheurs, le choix de cet objet de recherche résulte d’un constat : le hip-hop est un formidable analyseur du territoire – et notamment du territoire francilien.

Dans la rubrique en action, nous nous sommes intéressés à Seine Amont, territoire de projet au Sud-Est de Paris fort riche en matière culturelle et artistique, et cadre de nouvelles approches notamment sous le concept HQAC, haute qualité artistique et culturelle, proposé par l’artiste plasticien Stefan SHANKLAND

Enfin, la veille documentaire se poursuit en mettant l’éclairage sur des productions et ressources traitant de la dimension métropolitaine des politiques et des pratiques culturelles, à moins que ce ne soit de la dimension culturelle de la métropolisation.