Culture et territoires en Île-de-France

Imprimer

07 Mar 2008

présentation

Depuis 2004, a été initié en Île-de-France un programme de recherches territorialisées conjointement par le Ministère de la Culture et de la Communication (Direction Régionale des Affaires Culturelles d’Île-de-France, DDAI / mission de la recherche et de la technologie et département des études, de la prospective et des statistiques) et par le Ministère de l’Écologie, du Développement et de l’Aménagement durables (plan urbanisme construction architecture et direction régionale de l’équipement d’Île-de-France).

Ce programme s’inscrit lui-même dans le cadre général du programme interministériel « cultures, villes et dynamiques sociales » mis en œuvre depuis le début des années 90 qui a donné lieu à la réalisation de nombreuses recherches et manifestations. Voir le site du programme national :

http://www4.culture.gouv.fr/actions/recherche/culturesenville/

La spécificité des programmes de recherches territorialisées tient au fait qu’ils « visent à articuler la recherche (…) aux questions de politiques publiques dont les décideurs locaux ont la charge ». Il s’agit donc « de mobiliser les chercheurs au niveau national et interrégional pour travailler au plus près des questions » relatives aux politiques culturelles territoriales.

Concrètement, ces programmes permettent donc d’élaborer et de diffuser des appels d’offres de recherches, de les financer dans un cadre partenarial, de les accompagner en mettant en œuvre des ateliers, des séminaires de travail rendant compte des recherches en cours ou aux termes de celles-ci.

Pour l’Île-de-France, le programme s’est amorcé par une série de séminaires de recherche dont l’historique est consultable ci-contre.

Trois appels à propositions ont été lancés successivement en juillet 2005 puis en février 2006. Un troisième appel a été diffusée en février 2008.

La liste des recherches et des projets de recherches, disponible ci-contre, est mise à jour en fonction de leur validation par le comité de pilotage.