Culture et territoires en Île-de-France

études | 24 Apr 2007

l’intercommunalité en pratique

la détermination de l’intérêt communautaire

Cette publication rend compte d’une Journée d’étude organisée en juin 2004 par la Communauté d’agglomération Orléans-Val-de-Loire, l’ADCF (Assemblée des Communautés de France) et le laboratoire collectivités locales de la Faculté de droit d’Orléans.

L’analyse critique des expériences locales de détermination de l’intérêt communautaire apparaît bien comme un exercice nécessaire pour comprendre selon quelle logique les élus décident de répartir les compétences et de clarifier le rôle de chacun, avec les difficultés et les limites éventuelles de l’exercice. On pourra en particulier se reporter à la communication de Jean-Philippe BROUANT et Jean-Pierre LEBRETON portant sur les enseignements de l’expérience des villes nouvelles en matière d’intérêt communautaire, ainsi qu’à la table-ronde sur les équipements culturels et sportifs introduite par Pierre HEUMEL pour l’ADCF.

études | 18 Apr 2007

les industries culturelles en Île-de-France

état des lieux, évolutions et enjeux des industries cinématographiques et audiovisuelles, de l’industrie musicale, de l’édition de presse, du livre et de l’imprimerie

étude réalisée à la demande du Conseil Régional d’Île-de-France – par Carine CAMORS, Odile SOULARD et Pascale GUÉRY.

Commentaire – la Région Île-de-France occupe une place remarquable sur la scène mondiale des industries culturelles, au même titre que New York ou Londres. L’étude propose une première approche régionalisée de ces industries en pleine mutation : le cinéma et la vidéo, la radio et la télévision, la musique, l’édition (presse, livre) et l’imprimerie. Chaque secteur fait l’objet d’un cadrage national et régional, d’une analyse comparative avec les métropoles concurrentes.

Version intégrale sur le site de l’IAURIF

études | 19 Mar 2007

une région de projets : l’avenir de Paris

un espace central recomposé, enjeu d’un pari métropolitain

par Paul CHEMETOV et Frédéric GILLI

Ce rapport commandé par la DIACT (Délégation interministérielle à l’aménagement et la compétitivité des territoires, ex-DATAR) à Paul CHEMETOV et Frédéric GILLI, montre que le Bassin parisien est la véritable région économique de Paris.

Alors que la commande portait sur le cœur de l’agglomération, l’étude des différentes fonctions métropolitaines (logement, emplois, universités, cinémas, espaces verts…) a fait apparaître que la zone centrale est plus vaste et plus flou que prévue. Ce constat tend à réinterroger les relations entre cette zone centrale et les autres territoires. De plus, les préconisations des auteurs invitent à davantage considérer des territoires de projets que des territoires institutionnels de manière à faire avancer les problématiques les plus urgentes.